Précédent

ⓘ Voyage



                                               

Architecture

L architecture est lart majeur de concevoir des espaces et de bâtir des édifices, en respectant des règles de construction empiriques ou scientifiques, ainsi que des concepts esthétiques, classiques ou nouveaux, de forme et dagencement despace, en y incluant les aspects sociaux et environnementaux liés à la fonction de lédifice et à son intégration dans son environnement, quelle que soit cette fonction: habitable, sépulcrale, rituelle, institutionnelle, religieuse, défensive, artisanale, commerciale, scientifique, signalétique, muséale, industrielle, monumentale, décorative, paysagère, voi ...

                                               

Ville

Une ville - le milieu urbain - est à la fois un milieu physique et humain où se concentre une population qui organise son espace en fonction du site et de son environnement, en fonction de ses besoins et de ses activités propres et aussi de contingences notamment socio-politiques. La ville est un milieu complexe qui ne peut cependant pas se résumer à une approche physique, car lespace urbain est aussi la traduction spatiale de lorganisation dans lespace et dans le temps des hommes et de leurs activités dans un contexte donné. Ce contexte est autant physique, économique, que politique, soci ...

                                               

Langage

Le langage est la capacité dexprimer une pensée et de communiquer au moyen dun système de signes doté dune sémantique, et le plus souvent dune syntaxe - mais ce nest pas systématique. Fruit dune acquisition, la langue est une des nombreuses manifestations du langage.

                                               

Système décriture

Un système d’écriture est un ensemble organisé et plus ou moins standardisé de signes décriture permettant la communication des idées. En général, il sagit de la transcription de la parole énoncée dans une langue parlée: on parle alors de glottographie. Il existe cependant des systèmes transmettant des idées sans lintermédiaire direct de la parole: on parle alors de sémasiographie, que tous les spécialistes ne saccordent cependant pas à considérer comme de véritables systèmes décriture ; on parle donc également de pré-écriture ou de proto-écriture. Dans le cas dun système de signes conçu p ...

                                               

Liste des pays dEurope

La liste ci-dessous comprend toutes les entités géographiques correspondant, même partiellement, à au moins une définition de lEurope. 56 États souverains, dont six ont une reconnaissance limitée, sont considérés comme appartenant au territoire européen et/ou adhérents à des organisations européennes internationales. Huit zones ne font pas entièrement partie dun État européen ou ont des statuts politiques spéciaux.

                                               

Tourisme

Le mot tourisme désigne le fait de voyager pour son plaisir hors de ses lieux de vie habituels, et dy résider de façon temporaire, mais aussi un secteur économique qui comprend en plus de lhôtellerie lensemble des activités liées à la satisfaction et aux déplacements des touristes. Le voyage dagrément existe depuis lAntiquité mais le tourisme apparaît à partir du XVIII e siècle en Angleterre avec le développement du Grand Tour, grand voyage. En 1803, le terme "touriste" apparaît dans la langue française, dérivant du mot anglais tourist apparu en 1800, désignant des voyageurs parcourant des ...

Voyage
                                     

ⓘ Voyage

Un voyage est un déplacement dans lespace, contraint, effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel ou professionnel ou autre, déplacements motivés par des activités sportives ou socio-culturelles ou de grands événements.

Alors que le nombre de zones inaccessibles, non cartographiées ou inconnues diminuaient, le voyage sest considérablement développé et démocratisé, au cours du XX e siècle avec lavènement de moyens de transports modernes de plus en plus rapides et confortables, le chemin de fer dabord, puis lautomobile et lavion. Cette évolution sest faite avec des conséquences négatives croissantes sur le plan de la consommation dénergie et de carburants fossiles, de fragmentation des paysages et écosystèmes par les infrastructures de transport et démission de gaz à effet de serre et autres polluants.

                                     

1. Le vocabulaire du voyage

Un voyage circulaire qui ramène le voyageur à son point de départ est un "périple".

Les personnes qui voyagent sont appelées "voyageurs" ou, dans certains modes de transport, "passagers".

Les professionnels qui organisent et vendent des voyages sont appelés "voyagistes".

                                     

2.1. Aspects historiques Le voyage et ses conditions matérielles

le demplacement sur de longues distances est consubstantiel à lhomo sapiens, puisque ce dernier va progressivement coloniser lensemble du globe terrestre. Dautre part, ces déplacements saccentuent à la période néolithique, le plus souvent motivés par des raisons pratiques. A titre dexemple de conquêtes et/ou dexploration, on peut mentionner les conquêtes dAlexandre le Grand, celles de Darius, la colonisation de la Méditerranée par les Grecs et les Phéniciens, le développement des conquêtes romaines, lexpansion des empires égyptiens, chinois ou musulmans ou, plus près de nous, les Grandes Découvertes. Autant dexpéditions qui ont souvent entrainé les hommes fort loin de chez eux. Le commerce et les pèlerinages sont également dimportants et fréquents motifs de voyage dont on trouve de nombreuses traces dès lAntiquité.

Le voyage est lié à des conditions matérielles qui vont se développer au cours du temps.Transports, logement, orientation sont autant déléments quil a fallu inventer puis développer, pour que lhomme puisse se déplacer aisément. Tout dabord, à côté de la marche, premier mode de locomotion, différents moyens de transport vont se développer, qui rendront le voyage plus aisé: la domestication du cheval, et linvention de la roue, qui permettront la création de voitures ; le bateau qui permet la navigation fluviale et maritime, mais aussi la construction et lentretien de routes par exemple limportant réseau de voies romaines, de ponts permettant de franchir des obstacles naturels. Mais le voyageur doit aussi pouvoir se nourrir et sabriter durant son déplacement, ce que permettent peu à peu des réseaux dhôtellerie et dauberges. Au Moyen-Orient, ce besoin a été en partie satisfait par les réseaux de caravansérails qui offraient gite et protection aux caravanes. Durant lAntiquité, le manque dauberges a pu être pallié par des réseaux de connaissances à létranger qui pouvaient héberger les voyageurs. Cela a par exemple souvent été le cas dans lEmpire romain, au point même de freiner lexpansion des auberges. Enfin, voyager suppose de se représenter le territoire sur lequel on se déplace; de ce besoin entre autres raisons naîtra la cartographie. Il faudra cependant attendre les portulans médiévaux puis les cartes maritimes de la Renaissance pour que la carte devienne une aide réelle et efficace pour le voyageur.

                                     

2.2. Aspects historiques Voyage touristique

Ces conditions matérielles ont souvent rendu les voyages pénibles, difficiles et dangereux. Toutefois, le voyage pour le plaisir est une activité fort ancienne qui ne se limite pas à lEurope, même si on fait communément remonter ses débuts en Europe au XVII e siècle.

En effet, à partir du XVII e siècle, un voyage appelé "Grand Tour" se développe en Angleterre ainsi que dans dautres pays européens. Pratiqué par de jeunes nobles, cest une forme de voyage moins directement liée à la nécessité et de plus en plus motivée par le plaisir de voyager et de découvrir dautres lieux. Au XIX e siècle, le développement des transports et des voies de communigent leurs racines dans lHistoire et dans les mythes entretenus par la littérature tout en comportant des motivations provenant de limitation sociale ou de la promotion commerciale du voyage et des vacances. Cette littérature de laventure se développe dailleurs fortement au XIX e siècle.

Cependant, en même temps que le monde "se rétrécit" sous leffet de la rapidité des transports, son identification sous différentes formes saccroît, laissant moins de place à la surprise du voyageur. Marc Augé parle ainsi de l’impossible voyage, "celui que nous ne ferons jamais plus, celui qui aurait pu nous faire découvrir des paysages nouveaux et d’autres hommes".



                                     

3. Aspects énergétiques et environnement

Lextension des voyages rapides et motorisés pose de nouveaux problèmes de consommation despace et de ressources énergétiques, ainsi que du "tourisme dit responsable" ainsi que celui du changement climatique, le transport étant un des principaux responsables de lémission de gaz à effets de serre et de surcroît en augmentation constante.

                                     

4. Aspects juridiques

Les voyages se heurtent parfois à ladministration, certains pays comme la RDA ou lUnion soviétique empêchaient certains citoyens de sortir, dautres pays limitant lentrée de voyageurs étrangers, dans les deux cas, afin déviter des phénomènes migratoires.

Cela se traduit dans certains cas par la nécessité détablissement de documents spécifiques par les services administratifs concernés, comme une carte didentité mise à jour, un passeport pour passer la frontière.

Dans de nombreux pays, pour les "sans papiers" et autres voyageurs jugés illégaux, des reconduites à la frontière ou dans le pays dorigine, et des zones de rétention existent.

                                     

5. Science fiction, futurologie

Les auteurs de science fiction ont mis en scène de nombreuses façons les voyages dans le temps et dans lespace lointain, parfois en manipulant la notion despace-temps.

                                     

6. Bibliographie

Histoire du voyage

  • en Tahbish Khair, Martin Leer, Justin Edwards, Hanna Ziadeh Eds., Other Routes. 1500 Years of African and Asian Travel Writing, Bloomington, Indiana University Press, 421 p.
  • Frédéric Jacquin, Le voyage en Perse au XVIII e siècle, Paris, Belin, 2010, 224 p.
  • Jean-Marie André, Marie-Françoise Baslez, Voyager dans lAntiquité, Paris, Fayard, 1993, 594 p.
  • Sarga Moussa, Sylvain Vernayre, Le voyage et la mémoire au xix e siècle, 432 p.
  • Portail du tourisme

Dictionnaire encyclopédique

Traduction
Free and no ads
no need to download or install

Pino - logical board game which is based on tactics and strategy. In general this is a remix of chess, checkers and corners. The game develops imagination, concentration, teaches how to solve tasks, plan their own actions and of course to think logically. It does not matter how much pieces you have, the main thing is how they are placement!

online intellectual game →